UNIVERS des RESSOURCES
UNIVERS des RESSOURCES

« Être conscient, c’est vivre pleinement sa vie ».

En prenant conscience de ce qui se passe en soi, nous remarquons les faux pas de l’égo dans sa manière de penser, de s’exprimer, d’agir et pouvons, ainsi, rectifier toute attitude erronée. En étant absent, nous désertons notre vie et passons à côté de notre réalité. Préoccupé, nous gâchons des moments importants. Ceux-ci génèrent des conséquences  désagréables et contrariantes. Il arrive, également, que nos comportements provoquent de la confusion de manière maladroite, sans nous en rendre compte. Certes, nous ne sommes guère responsables des réactions ressenties par l’autre, par contre, il revient, à chacun, de se responsabiliser dans ses attitudes si nous souhaitons relationner correctement et vivre harmonieusement.

Même si nous avons la liberté de mener notre existence à notre guise, il est juste de reconnaître que notre conscience se révèle être la meilleure alliée pour nous guider intelligemment. En effet, lorsque nous prenons conscience de ce qui se trame dans notre être, c’est-à-dire en portant une attention à toute manifestation, tant au niveau physique, émotionnel et mental, par rapport à des événements ou situations, nous ne pouvons fuir indéfiniment. Nous sommes le (la) seul(e) habitant(e) dans notre demeure, c’est avec soi que nous vivons en permanence. Personne n’a le pouvoir d’interagir à notre place. Chaque individu demeure seul maître à bord de son embarcation et la dirige comme il le souhaite.

Dès lors que nous sommes assujettis à des attitudes telles l’énervement, l’impatience, la susceptibilité, la vexation, ou toute autre forme de posture fermée, négative, rebelle, il est certain que ces agissements proviennent de blocages, blessures… en lien avec notre passé. Par conséquent, le fait de les cibler permet de les décrire, c’est-à-dire, d’en rechercher les composants afin de mieux les appréhender. Nous savons que nous libérons plus facilement ce que nous comprenons. Aussi, pour faciliter l’analyse et défaire les liens, se demander quelle partie de soi gouverne, quel aspect de soi reste soumis. Au fil du temps, nous apprenons à mieux nous connaître.

Cependant, même si de nouvelles perceptions se manifestent, l’égo ne se débarrasse pas de ses habitudes aisément. Des efforts sont, par conséquent, nécessaires pour les convertir. Grâce à la persévérance, des modifications se réalisent. Ensuite, ce qui semblait demander un énorme effort, finit par disparaître car nous incarnons naturellement de nouvelles manières d’être qui sont en corrélation avec les changements intervenus en soi.

Mise en pratique : Cultiver le changement

Lorsque nous jugeons une situation négativement, nous sommes en désamour avec ce qui est. A ce moment-là, les propos envers soi, autrui, l’événement, ne sont que critiques et jugements. Si nous ne portons pas attention, nous cultivons de mauvaises graines et creusons des sillons de « pessimisme » pour l’avenir car dans ces états chaotiques, nous oublions, que nos pensées sont créatrices.

Pour éviter les sillons, ensemencer une pensée positive adaptée à la situation.

« En acceptant ce qui est, je m’apaise et dissous toute pensée négative. De nouveau, je fais confiance à la Vie en sachant qu’un Bien ressort de toute situation ».

Et se la répéter, répéter, répéter… en conscience, avec force et conviction et/ou l’écrire sur un carnet.

De cet « arrosage », émergera une belle floraison.

Laurence Pellan


L'auteur

Laurence Pellan est thérapeute psycho-comportementale et hypnopraticienne à Lamballe, elle partage dans ce blog, ses pensées, ses textes et ses inspirations.

Derniers Articles

Catégories

Inscription à la Newsletter

Envoyé !

Réalisation & référencement Simplébo

Connexion