UNIVERS des RESSOURCES
UNIVERS des RESSOURCES

Briser les chaines

« En ôtant ses boulets, en se dépouillant de ses haillons, en acceptant son passé, on s’harmonise de plus en plus. On sent une liberté intérieure. De ce fait, en devenant libre soi-même, on libère l’autre ».

On chemine avec la volonté, soit de se délester des lourdes charges qui nous plombent depuis des lustres, soit de se désidentifier des rôles qu’on s’est octroyé par protection, par peur du rejet, de l’abandon...  On utilise diverses méthodes, divers accompagnements. On fait les petits pas nécessaires pour obtenir des changements. Malgré tout cela, certains comportements sont extrêmement difficiles à éliminer. Notre moi inférieur, placé aux premières loges, se délecte. Une partie de nous est consciente qu’il est temps de cesser de se laisser mener mais on manque de force et certainement de courage. On se dit qu’avec le temps, ça s’arrangera et on garde espoir. Hors, le temps n’a rien à voir, n’efface rien puisque cette souffrance est une énergie en nous. Pour s’en libérer, il est nécessaire de mettre de la lumière et de comprendre la raison de ce blocage persistant.

Alors que faire ? Nombre d’entre nous sont confrontés à ce problème, et après plusieurs tentatives pour combattre une habitude, se débarrasser d’un masque, la seule solution est de capituler. Ce terme ne signifie pas démissionner. C’est la reconnaissance d’une part, de la difficulté à se dégager d’une manière d’être ou de faire présente depuis très longtemps et, d’autre part, que le fait de lutter alimente cette énergie malsaine. Il est donc indispensable de trouver une solution permettant de trouver la porte de sortie. Et si on devenait acteur(trice) de ce qui nous aliène ?

La conscience, que l’on met sur ce comportement ou cet état, fournit de précieux renseignements. On apprend à s’observer, à noter la manière dont on  les met en place, quand et pourquoi on s’affaiblit, à quelles émotions ils nous renvoient, quelles sont les parties impactées de notre corps … tous ces détails aident à mieux nous comprendre.

Briser les chaines dans lesquelles on s’est enfermé demande donc de la volonté et de l’endurance à cause des résistances égotiques. Cependant, ces deux qualités sont essentielles pour générer  les premiers pas vers la liberté.

 

LE PRISONNIER

Le prisonnier tourne en rond dans sa cellule

Des boulets sont attachés à ses pieds

Il ne peut prendre du recul

Car ce sont ses identités

Il se sent exclu du monde

Il maudit la planète entière

Il trouve cela immonde

Oubliant qu’il crée ses pensées familières

Il injure, hurle, calomnie,

Lui-même, les autres et la vie

Il est comme un bagnard condamné

Aux travaux forcés à perpétuité

Imaginons que ce prisonnier soit en chacun de nous

Cela crée quelques remous

Sentiment que nous sommes nos propres boulets

Nous empêchant d’aller vers la légèreté

Prendre conscience

Mais cela devient une évidence

Que seule une nouvelle façon de penser

Nous permettra d’acquérir notre liberté

Alors soyons de beaux créateurs

Marchons libre vers le bonheur

Allons vers notre réalisation

Retrouvons notre divinisation.

Laurence Pellan


L'auteur

Laurence Pellan est thérapeute psycho-comportementale et hypnopraticienne à Lamballe, elle partage dans ce blog, ses pensées, ses textes et ses inspirations.

Derniers Articles

Catégories

Inscription à la Newsletter

Envoyé !

Réalisation & référencement Simplébo

Connexion