UNIVERS des RESSOURCES
UNIVERS des RESSOURCES

Contact

Recueil

Contact

« Perdre la connexion avec Soi, c’est égarer sa boussole intérieure et échouer sur une île déserte. Nous sommes en exil dans notre propre cœur ».

Se perdre sur la route du mental parce qu’il propose plusieurs possibilités aussi attractives les unes que les autres satisfait surement l’égo, mais l’éloigne de l’axe principal. Emprunter ces voies n’est cependant pas une perte de temps car on reçoit toujours  un enseignement pour évoluer. Tout est utile sur le chemin de reconversion et chaque expérience met en exergue les faiblesses pour que chacun puisse trouver la force, l’intelligence et l’amour de les dépasser. Sur ce parcours, on développe et/ou découvre des qualités car des efforts sont nécessaires pour changer des pensées limitantes, rectifier une communication incorrecte, modifier des comportements maladroits.

Cependant, un retour à Soi s’avère être l’unique solution parce que l’éparpillement engendre de la déception, la dispersion crée de la confusion. Se recentrer semble l’acte primordial pour se ressourcer,  avec un besoin de simplicité parce que les complexes vis-à-vis de soi se dissolvent au fur et à mesure et que, ce qui pouvait provoquer un désordre intérieur  n’agit plus. Le soin apporté aux blessures a calmé l’émergence des pensées déplacées, des paroles injustes, des actions désobligeantes. Même s’il reste, et c’est certain, des parties à reconvertir, le « gros œuvre » restauré, permet de vivre avec davantage de joie par la libération des boulets égotiques, l’apaisement des émotions, le pardon à des rancœurs, le détachement de liens erronés …

L’évolution intérieure amplifie les responsabilités par rapport à soi  car elle éclaire des ombres plus subtiles. On ne peut se mentir ou tricher sous peine de recréer des dualités, des illusions et des dysharmonies. La conscience se développe et permet de discerner la Réalité. La maturité, par la compréhension via les expériences de la Vie, amène au déploiement des potentiels retrouvés car, mettre un frein à cet élan serait antinomique. Mais en prenant refuge, dans le cœur du Cœur, les solutions efficaces, les réponses justes se révèlent. L’humain, par lui-même, est limité, mais par la connexion à la Vie, il atteint l’Infini en lui.

Plus il développe l’Amour pour lui-même, plus il se libère. Ceci dit, l’Amour de soi demande de l’humilité par l’accueil de toutes les parties « névrosées » et requiert de la volonté par la reconquête des aspects les plus réfractaires. Cette reconversion s’effectue pas à pas. Cela nécessite également du courage, c’est-à-dire sans aucun jugement et beaucoup de compassion, par l’ouverture pleine du cœur  à ce qu’on a été, est et sera. L’Amour de soi n’est donc pas un acte égoïste mais un acte  généreux car, ce que l’on fait pour soi, on l’offre au monde.

En effet, on rayonne notre intériorité. Ainsi, en devenant plus tolérant avec soi, alors on agit naturellement avec davantage de bonté envers autrui parce que notre cœur s’est « débridé » vis-à-vis de soi ; en étant moins dans le jugement avec soi, on accueille l’autre avec plus d’ouverture et moins de préjugés parce qu’on est plus tendre avec soi…

Être en contact avec Soi réactive la Flamme de ce Cœur, notre âme, qui en tout temps, en tout lieu, éclaire en permanence et guide lumineusement. Elle mène à l’essentiel et irradie la Présence de ce que nous sommes.

Laurence Pellan

Accompagnatrice psycho-spirituelle


Articles similaires

L'auteur

Laurence Pellan est thérapeute psycho-comportementale et hypnopraticienne à Lamballe, elle partage dans ce blog, ses pensées, ses textes et ses inspirations.

Derniers Articles

Catégories

Inscription à la Newsletter

Envoyé !

Réalisation & référencement Simplébo

Connexion