UNIVERS des RESSOURCES
UNIVERS des RESSOURCES

Silence propice au changement


Silence à hauteur de la profondeur émergeant en soi pour réceptionner ce sentiment du point d’un non-retour à son paradigme. En la conscience éveillée, le choix de prendre son envol vers la cime de son Êtreté parce qu’humainement, elle se sent à bout de souffle, mise au pied du mur, prise au piège…un désert à traverser pour espérer trouver l’oasis. La Vie se fait si silencieuse au cœur affecté. L’égo voudrait tant participer à la cacophonie sociétale pour éviter ce monde sans paroles. Trop confrontant, la fuite est souvent préférée. Mais saisir l’opportunité de l’expérience proposée affranchit des peurs liées à des croyances émotionnelles et opère des changements intérieurs.

Dans un espace intemporel, le silence se fait parloir d’un langage universel à l’être disposé à l’entendre. Et ce langage émancipé de mots s’opposant à l’amour, arrose la conscience en éveil. Il remet l’être dans sa verticalité d’âme et la relève se ressent par une force. Puissance de Vie en essence nourrissant le cœur vaillant, cette énergie puisée de la Source d’Amour circule dans le corps. La conciliation entre son humanité et sa présence spirituelle pousse à la fusion.

De cette union, vibre une sérénité dépassant les aléas, si duellistes, du quotidien. C’est une assise qui se conforte par la reliance au Tout, sachant que sans ce contact, la retombée en soi-même est inévitable. Le recueillement, la connexion, la méditation, la prière, etc, se pratiquent selon les inspirations de chacun. Peu importe le nom donné et la forme préférée, mais être simplement fidèle à la vibration ressentie.

Le temps de l’éparpillement tire à sa fin. Le cœur en exil souffre. L’expatriation de son intériorité coûte cher. L’atmosphère ambiante se révèle agressive. Un décalage se perçoit dans le corps. Un panel de désagréments qui interpellent sciemment. Bref, telles de fausses notes créant un chant dysharmonique, l’âme humaine sent ce grand élan pour interpréter sa symphonie.

En conséquence, une épopée se termine véritablement Et pour passer l’inévitable chaos « intra-muros », la Vie soutient par des expériences parfaitement orchestrées et synchronisées au Regard en présence qui en perçoit l’Intelligence et la Sagesse. Chacun vit une « densité » qui lui est propre. Les pas courageux et décidés empruntent, alors, le sentier du retour à Soi. Mais raisonnablement, que faire d’autre lorsqu’on n’a plus nulle part où aller puisque son ancien monde a fondu comme neige au soleil ?


Articles similaires

L'auteur

Laurence Pellan est thérapeute psycho-comportementale et hypnopraticienne à Pléneuf Val-André, elle partage dans ce blog, ses pensées, ses textes et ses inspirations.

Derniers Articles

Le changement en soi

L'électrochoc salutaire

Catégories

Inscription à la Newsletter

Envoyé !

Création et référencement du site par Simplébo

Connexion