UNIVERS des RESSOURCES
UNIVERS des RESSOURCES

Arc-en-Ciel de l’Infini perceptible au regard décillé

09 Nov 2022 Laurence Pellan, Thérapeute psycho-comportemental Lamballe

Arc-en-Ciel de  l’Infini perceptible au regard décillé

L’intériorité me fait voyager dans une profondeur inexplorée me faisant découvrir, au passage, des illusions se dévoilant par cette immobilité physique due aux effets secondaires de la chimio par voie orale (Syndrome main pied bouche). Diminution physique qu’il est préférable d’accepter avec humilité et possible aujourd’hui par la compréhension que toute rébellion face à une réalité est peine perdue et complique le chemin vers un mieux-être. Pour autant, cette « stagnation » n’est qu’apparente car, derrière se révèle une intensité de vie à la conscience en éveil.  L’abandon total à la situation facilité par le retour progressif d’un calme dans le corps a brisé nombre de protections liées à des peurs, libéré le cœur bridé par une culpabilité cachée, apaisé ce petit soldat qu’est l’égo insécure, réconforté l’enfant intérieur fragilisé.

Confrontée à ma petitesse humaine, à cette mise à terre, j’en ressens une force intérieure accrue par la grâce du pardon. La Foi est la Lumière indéfectible permettant de faire face à son inconscient peuplé de ténèbres si incertaines. Ce temps de pause salutaire me ressource pour des projets « printaniers ». Un retour pour ensemencer, à la guise de l’inspiration, libérée de toute attente parce  que l’expérimentation corporelle m’invite au plus complet détachement et ouvre, ainsi, des champs infinis. Je souris à l’arc en ciel  de l’Infini perceptible au regard décillé.

C’est par le pardon à moi-même et l’amour en ce que Je Suis qui ensoleillent les aléas de ce pèlerinage de santé. Par la paix retrouvée, le constat est que la maladie est source d’une guérison « holistique ».

Et pour conclure, cette citation « Ô fils de l'homme ! Tu es mon bien et mon bien ne périt pas. Pourquoi crains-tu de mourir ? Tu es ma lumière et ma lumière ne s'éteint jamais. Pourquoi crains-tu de t’éteindre ? Tu es ma gloire et ma gloire ne ternit pas. Tu es mon vêtement, et mon vêtement jamais ne s'use. Reste donc ferme en ton amour pour moi afin de me trouver au royaume de gloire ». Paroles cachées. Baha’Ullah

Laurence Pellan

Accompagnatrice psycho-spirituelle


Articles similaires

L'auteur

Laurence Pellan est thérapeute psycho-comportementale et hypnopraticienne à Pléneuf Val-André, elle partage dans ce blog, ses pensées, ses textes et ses inspirations.

Derniers Articles

Le changement en soi

Arc-en-Ciel de l’Infini perceptible au regard décillé

Catégories

Inscription à la Newsletter

Envoyé !

Réalisation & référencement Simplébo

Connexion