UNIVERS des RESSOURCES
UNIVERS des RESSOURCES

Chemin faisant

03 Jan 2023 Laurence Pellan, Thérapeute psycho-comportemental Lamballe

Quel étrange calme m’habite pour aborder ce chemin « chimiothérapeutique ». Une mise à nu déjà en route et qui continue son déshabillage humain. Je ne ressens plus le froid des écroulements de mes protections par les détachements successifs plus ou moins violents. La peur se remplace par la foi. Foi en la Vie et une meilleure santé. L’acceptation de ce nouveau protocole soutenu par des soins alternatifs et mes ressources procure cette sérénité acquise au fil du temps. Comme si j’étais arrivée au bout de moi-même, ma partie égotique n’a plus vocation à se rebeller, se révolter. Ces termes qui rappellent la notion de combat n’ont jamais fait sens à titre personnel. Entrer en guerre contre soi est dichotomique. Faire face à une réalité et prendre en main mon corps en étant à son écoute et répondre à ses besoins est plus juste.

Ce qui brille au plus profond de mon être est cette étincelle de joie de vivre. Faut-il sombrer douloureusement pour en ressentir l’énergie ? Je n’en suis pas certaine. Est-il nécessaire de passer par la voie de la souffrance pour contacter l’apaisement ? Je n’en suis pas sûre.  Mais l’égo est tellement identifié à ses croyances limitantes, cabossé de son passé, que parfois l’appel de l’âme se fait si fort que des expériences sont dosées pour provoquer des retournements intérieurs. La vie présente toujours l’excellence pour le bien de l’âme et qui est rarement du goût de l’égo. La conscience sur ce qui se vit met en lumière le vrai du faux. Cette mutation passe par des passages ténébreux crées par nos résistances qui sont fondamentalement des peurs de perdre le connu et de ne pas savoir ce qui se dévoile derrière. La sortie de la zone de confort est toujours source de difficultés à l’égo gorgé d’habitudes qui le sécurise. Une sécurité si illusoire soit-elle.

La vision spirituelle de la vie me permet de chevaucher mes terres incultes, de travailler ma terre de mémoire, de déraciner des souvenirs inconscients. Mettre du sens sur cette maladie et ne pas me coller au scepticisme médical, tels sont les pas possibles par la connexion au Mystère Céleste. Sortir de mes peurs et me connecter à l’Amour en ce que Je Suis. Processus bien amorcé par des rituels de pardon envers moi et les autres, couper des liens nocifs, défaire ce qui ne m’appartient pas, laisser pleurer les amertumes et rancoeurs, exprimer ma vulnérabilité, rayonner le sourire intérieur, laisser transpirer la paix conquise. par la pacification du vécu conscientisé.

L’approche thérapeutique par le corps met à jour ce que la tête tente de raisonner. Un raisonnement qui est sincère en apparence mais où le corps signale des «  appâts rances ». C’est ainsi que j’accompagne mon corps, en étant moi-même accompagnée, pour libérer les résistances inconscientes. L’investissement à me soigner dans les profondeurs me permet davantage d’être moi-même en respectant mes besoins et par le regard compatissant à ce qui a été, ce que j’étais. J’intègre ce qu’est le chemin de résilience.

Lorsqu’on est plus proche de soi, on est plus proche d’autrui. L’écoute envers soi se propage dans une écoute plus profonde pour l’autre.  Tout le bien aimant accordé à soi se voue à se partager naturellement car c’est le mouvement intrinsèque de l’âme. Restaurer ses manques libère du regard extérieur parce que l’estime de soi voit le jour. Ne cherchant plus à plaire, on est simplement soi. Cet alignement provoque une verticalité qui rend fluide les relations parce que la communication avec soi se fait bienveillante.

En conséquence, prendre soin de soi n’est gère égoïste mais altruiste. C’est ce que j’incorpore dans les tréfonds de mon être. Cette rencontre avec Soi se révèle un merveilleux voyage dont les explorations mènent  sur des horizons renouvelés. Je suis une amoureuse de la Vie et me sens pleine de gratitude pour ce Présent que je m’offre parce que mon cœur se délivre par la mise en mots des maux, propice à  soutenir le chemin de guérison guérison certaine parce que je choisis de faire confiance à mon corps et que j’ai foi en la Source de Vie.

C’est dans manière d’aborder ses instants de vie qu’on en crée l’énergie, la couleur. Je peins mon présent de joie lumineuse tout en accueillant les émotions de passage face aux inédits de l’existence.

Face à la brume voilant l’horizon,

l’être côtoie les abimes de ses illusions.

Dépossédé de ses protections,

il chemine au vent des inspirations.

Aucune certitude au bout du chemin,

seule la confiance est le soutien.

Ses pas empruntent des sentiers inconnus

au soleil d’un cœur mis à nu.

Rien à perdre mais tout à gagner

en présence de ces paysages à explorer.

Du gris du ciel filtre une belle éclaircie,

ainsi se destinent les mystères de la  Vie

Laurence Pellan

Accompagnatrice psycho-comportementale et spirituelle


Articles similaires

L'auteur

Laurence Pellan est thérapeute psycho-comportementale et hypnopraticienne à Pléneuf Val-André, elle partage dans ce blog, ses pensées, ses textes et ses inspirations.

Derniers Articles

Le changement en soi

Des petits pas vers soi

Catégories

Inscription à la Newsletter

Envoyé !

Réalisation & référencement Simplébo

Connexion